La technique et le fonctionnement des pulvérisateurs

Un pulvérisateur est un équipement qui permet de pulvériser un liquide, le plus souvent, sur un support organique comme des végétaux ou bien matériel comme du bois d’œuvre.

Il en existe de différentes capacités adaptés à toutes les utilisations.  Hormis les plus petits modèles à main qui ne sont composés que d’un système de vaporisation à gâchette, tous les pulvérisateurs sont dotés d'un système de mise en pression mécaniques, électriques ou encore thermiques.

Les pulvérisateurs comportent différentes parties bien distinctes, ils se composent tous :

  • d'un réservoir pour accueillir le liquide ou la poudre à pulvériser,
  • d’une sangle pour pouvoir être porté à l’épaule ou en bandoulière,
  • de bretelles pour pouvoir être porté à dos,
  • d’un tuyau,
  • d’une lance avec gâchette,
  • de buses interchangeables,
  • d’un système manuel ou mécanique de mise sous pression.


Découvrons tous ces éléments d'un peu plus près.

 

La cuve ou  le réservoir

La cuve est l'élément dans lequel on installe le produit à pulvériser. En général, il s'agit d'un liquide dilué dans l'eau de type :

  • suspension,
  • émulsion,
  • solution vraie.


Pour les pulvérisateurs d'importante capacité, le réservoir peut être équipé d'un agitateur. Ce système permet de maintenir le mélange en mouvement afin d'éviter la formation de dépôt. D'autres encore peuvent accueillir de la poudre ou des graines.

 

La sangle-bandoulière ou les bretelles de portages

Elles sont toutes deux de longueurs variables selon les modèles et ajustables à chaque porteur. Elles sont réalisées dans des matériaux résistants aux travaux en extérieur et résistants au poids du pulvérisateur en charge. Elles sont également contrôlées pour respecter les normes de sécurité réglementaires.

 

Le tuyau

La longueur du tuyau variera selon les fabricants. Il est toujours fabriqué dans des matériaux résistants aux différents produits chimiques ou biocides pour lesquels il est prévu.

 

La lance avec gâchette

Elle est le plus souvent réalisée en acier inoxydable pour résister aux agressions des produits chimiques. La gâchette permet de lâcher la pression et donc de pulvériser par le biais de la buse qui se trouve à l'extrémité de la lance. La plupart des lances permettent d'adapter différentes buses en fonction des besoins.

 

La buse

Les buses existent en différents formats et caractéristiques. Elles sont référencées notamment par:

  • résistance à la pression calculée en bars,
  • angle de pulvérisation désigné en degrés,
  • débit estimé en litre par minute (L/mn),

Toutes ces informations permettent de bien choisir sa buse en fonction des besoins.

 

Le système de mise en pression

Le système de mise en pression est l'une des caractéristiques principales du pulvérisateur. Il se décline surtout selon la taille de l'appareil. Le système sera donc :

  • manuel s'il est de petite taille,
  • électrique sur batterie ou secteur,
  • thermique par moteur essence ou gazole.


Le choix des fabricants dépend de nombreux éléments comme :

  • l'autonomie filaire,
  • la consommation de carburant,
  • la force de pression,
  • la maniabilité.


Ce point est donc une caractéristique qui permet de dissocier les différents types de pulvérisateurs.

Pulverisateur Spray Matic 5 P
Pulverisateur Spray Matic 5 P
Découvrir nos autres sites sur les nuisibles...
Depuis 2007, les meilleurs produits dans notre boutique ...
...et les annuaires des professionnels de la lutte contre les nuisibles...